Valentine Vieljeux

Direction Artistique - Design Graphique

Contact : vvieljeux@yahoo.fr
- Checkstuffer / Document présenté lors de la facture du client au GEORGES V Paris, visant à promouvoir le Four Season’s Resort de Marrakech.  -

- Checkstuffer / Document présenté lors de la facture du client au GEORGES V Paris, visant à promouvoir le Four Season’s Resort de Marrakech.  -

- Le brief -
Le nouveau concept de pop-up bar du Four Seasons Resort Marrakech s’inspire des bars clandestins américains tenus par la mafia pendant la Prohibition, période des années 1920 pendant laquelle la vente d’alcool était interdite aux États-Unis et où il fallait «parler doucement» ou «speak easy».On accède au Last Call - Speakeasy Bar, qui se trouve
au premier étage du pavillon Bleu d’Orange, par une paroi dérobée située à l’arrière d’une boutique crée pour l’occasion, en l’occurrence une… laverie automatique! Devant celle-ci stationne une hôtesse à qui il faut donner le code d’accès.Le bar au look rétro, murs tapissés de briques et lumières tamisées, évoque le New York ou le Chicago
des années 20. Un coin casino avec des tables de poker et de black jack invitent au jeu, tandis que des téléphones vintage numérotés attribués à chaque table incitentà des conversations intimes.La carte des cocktails à base de champagne, de gin, de whisky ou de rhum, est signée par de célèbres barmen londoniens et milanais. Sur scène se produisent chanteurs de jazz, saxophonistes ou DJs, invitant les clients
à swinguer sur une musique charleston.
- Il s’agît donc de la création de l’identité visuelle de l’évènement éphémère.Du logo à la carte du bar, en passant par la communication externe, Last Call Speakeasy Bar s’inscrit dans l’univers des années 20 afin de donner une ambiance cohérente avec la décoration du bar au Four Seasons Resort Marrakech. -
- Co réalisé avec Mathilde Szelechowski. -

LUXE, pays des merveilles

Projet de diplôme 2013

Le Pays des merveilles est terriblement dépaysant. Il est le lieu de la contestation, par le biais de l’absurde, d’un certain ordre établi du monde réel. Au Pays des merveilles, le temps est déréglé, au point qu’il n’y en a pas assez, comme pour le Lapin Blanc toujours pressé, ou comme le Chapelier fou, condamné à vivre éternellement à l’heure du thé. On peut
interpréter ce pays de différentes façons commeun univers cauchemardesque où la logique a été abandonnée pour la folie, peuplé de personnages ambigus et inquiétants, ou à l’inverse, le considérer comme un monde surréaliste, coloré et ingénu. L’art du voyage imaginaire prend alors tout son sens et ouvre le champs des possibles dans l’univers du luxe et de sa communication. Évasion, rêve, horizon, exploration, découvertes, …Tant de mots pour décrire le voyage. Si la recherche du bonheur domine nos existences, peu d’activités expriment comme le voyage ce que pourrait être la vie en dehors des contraintes du travail et de la société. Les couleurs de l’Inde au détours d’un marché aux épices, les cloches de Big Ben retentissant au cœur de Londres, ou encore la forteresse bleue et blanche d’Essaouira en bord de mer … Le voyage est avant tout une façon de nous apprendre à mieux vivre, à mieux voir, et surtout, à mieux aimer. En effet, périples et expéditions ont été source d’inspiration pour bon nombre d’artistes : de Van Gogh aux carnets de Delacroix, de Louis Vuitton à Christian Lacroix, de Baudelaire au plat pays de Brel, il n’y a qu’un pas. Et s’il est bien une filière qui à compris comment user de ce rêve, c’est bel et bien celle du luxe. LUXE, pays des merveilles , retrace une balade aux cœur de ces marques qui ont su s’inspirer du monde et de ses trésors créatifs.

Art of travel, the inspiration of LUXURY, wonderland

Wonderland is awfully disorientate. It ‘s the place of  questionning, through  the absurd, kind of world order established. At wonderland, time is wild, insomuch there’s not enough, as the white rabbit always  in a hurry, or the crazy Chapelier, doomed to live eternally at tea time. We can interpret this country through differents ways as a nightmares universe, where logic  disappears  for madness, or  the opposite,  we can look it as a surrealist world, colorfull and ingenuous. Art of travel takes sens and open the possibilities in the luxury universe and its communication. Escape, dream, horizon, exploration, discovery… so many words to describe travel. If seeking for happiness drives our existences, only few activities as travelling reflect life, as it should be out of work and society constraints. The colors of India around a local spice’s market, Big Ben’s bells sound in the heart of London, or the white and blue fortress of Essaouira at the seafront…  Before anything else, travel teaches how to live, see and above all, how to love better. Indeed, journey and expeditions have been source of inspiration for numbers of artists: from Van Gogh to Delacroix’s “carnets de voyage”, from Louis Vuitton to Christian Lacroix, from Baudelaire to Brel’s “plat pays”, there is a “thin red line”. If there is one industry that has understood how taking advantages from this dream, it is really the luxury one. LUXURY, Wonderlands, redraws a stroll at the heart of those brands that have taken inspiration from the world and its culture overflow with treasures of creativity.

Guerre & Paix, série de photographies sur l’acceptation de soi. - 2013 -

War & Peace, a five-photo series about the self-acceptance. - 2013 -

Hymne à la beauté textuelle, série d’affiches. - 2013 -

Hymn of literal beauty, posters. - 2013 -

America Latina, un nouveau monde. Affiche exposée pendant le mois du graphisme d’Échirolles. - 2012 -
America Latina, poster competition for the Echirolles graphic design festival on the theme America Latina a new world. I exhibited during the festival. - 2012 -

America Latina, un nouveau monde. Affiche exposée pendant le mois du graphisme d’Échirolles. - 2012 -

America Latina, poster competition for the Echirolles graphic design festival on the theme America Latina a new world. I exhibited during the festival. - 2012 -